un ex-voto

Un ex-voto : qu’est-ce que c’est?

Ex-voto suscepto … La formule latine originelle ne laisse pas de doute sur le contexte merveilleux dans lequel s’inscrit l’ex-voto. En effet, la traduction littérale – « suivant le vœu fait » – fait directement référence au témoignage de reconnaissance du croyant suite à une prière qui a été exaucée. Guérison, examen réussi, rencontre, quelle que soit l’origine de la gratitude ressentie par le chrétien comblé par le Seigneur Tout-Puissant, l’ex-voto est là pour exprimer l’attachement du fidèle à notre Dieu si protecteur et généreux. Quelle est l’origine de ce don touchant offert à Dieu ? Sous quelles formes différentes se décline cet art qui puise son inspiration dans une foi sans faille ? Chaque expression de remerciement raconte une histoire, une souffrance, une délivrance et immortalise à jamais les petits et grands miracles vécus par tant de fidèles au fil des siècles … Parmi ces milliers de témoignages, le mien, humble et reconnaissant : à travers Exvotodei, je remercie chaque jour Notre Seigneur de m’avoir attirée auprès de lui et lui demande de sauver mon âme et celles de ceux qui s’associent à mon cheminement spirituel et se laissent guider par le Seigneur. A l’unisson, ouvrons nos cœurs remplis de gratitude et d’amour à notre Dieu miséricordieux …

Les ex-voto : des chefs d’œuvre dédiés à Dieu

Quel beau sentiment que la reconnaissance ! Sa profondeur et sa richesse sont parfaitement représentées par les multiples formes que prennent les ex-voto à travers les âges. Dès 1644, Mademoiselle de Scudéry exprime son admiration devant un magnifique ex-voto fabriqué par des marins pour Notre-Dame de la Garde suite à une terrible tempête dont ils étaient sortis sains et saufs. Ce dernier correspondait à « un petit navire merveilleusement travaillé » d’une « habileté » et d’une « finesse (…) incomparables ».

Mais les petits vaisseaux suspendus côtoient également d’autres chefs-d’œuvre plus merveilleux et touchants les uns que les autres : plaques de marbre, fresques représentant les aléas de l’existence humaine, petites boîtes métalliques appelées cœurs de dévotion qui renferment les vœux des croyants, … Acte sincère de foi, l’ex-voto est souvent un tableau aux dessins expressifs voire naïfs. Ceux qui se savent miraculés représentent avec simplicité et ferveur les troubles qu’ils ont pu surmonter grâce à l’aide divine : maladie, chute, incendie, accident, guerre, … L’évènement traumatisant dans lequel la grâce a visité le croyant est soigneusement dessiné sous le regard protecteur de la Vierge Marie représentée dans un nuage. Une date, une signature entérinent la grâce au sein de l’Histoire des hommes pour l’éternité.

Le don d’ex-voto : une dévotion intemporelle

Loin d’être une pratique récente, la tradition de l’ex-voto remonte à plusieurs siècles avant notre époque. L’un des témoignages les plus anciens relatifs à ces donations est en effet un acte notarié de 1425. Dans ce dernier, Jean Aymar achète des images en cire, présents faits à la Vierge Marie en expression d’une profonde gratitude. Car les tout premiers ex-voto étaient souvent des objets éphémères façonnés dans des matériaux périssables tels que la cire. Une fragilité qui explique leur disparition, les ex-voto étant régulièrement refondus et retravaillés par les fabricants de cierge. Ce n’est finalement qu’au XVIe siècle que les tableaux peints commencent à apparaître.

Les techniques artistiques varient pour donner vie à ces œuvres remplies de gratitude : huile sur toile, papier ou verre, gouache, pastel, aquarelle, … Certains ex-voto se démarquent des autres par l’anecdote à laquelle ils sont associés. Comment ne pas penser par exemple à cette aquarelle sur papier qui représente un homme en train de tomber d’un train en marche ? Une histoire à part qui fait particulièrement sourire les Sœurs du Sacré-Cœur de Montmartre ! Elle remonte à 1870, le 23 septembre, lorsque Constantin Spinelli, après deux jours de coma suite à son infortune, entend la Vierge Marie lui adresser le message suivant : « Il n’est pas encore l’heure de mourir pour toi, convertis-toi ! ». Comprenant qu’il vient de bénéficier d’une grâce, l’homme s’exécute et offre ce touchant ex-voto représentant l’accident dont il est sorti vivant grâce à la Vierge Marie.

Des lieux sacrés marqués par la tradition de l’ex-voto

Si les ex-voto remplissent nombre de monuments sacrés, certains lieux saints ou basiliques consacrés à un Saint sont particulièrement marqués par cette belle tradition.

La basilique Notre-Dame de la Garde

Le saviez-vous ? Sa célèbre collection d’ex-voto fit son apparition bien avant l’édification de la basilique actuelle. Les donateurs y expriment depuis le XIVe siècle leur reconnaissance pleine de dévotion à la Vierge de la Garde. Parmi eux, figurent notamment les marins qui remercient notre Bonne Mère de les avoir protégés et sauvés lors d’une tempête ou d’un naufrage.

Le sanctuaire de Lourdes

Au sein de ce sanctuaire, ce sont parfois des béquilles suspendues ou accrochées aux parois de la Grotte de Massabielle qui surprennent le visiteur. On imagine facilement qu’elles appartenaient autrefois à des infirmes qui, guéris grâce à leur foi, n’en ont plus eu l’utilité !

La chapelle Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse

Lovée au fond d’une ruelle bordée d’ex-voto, cette chapelle est connue dans le monde entier. La ferveur qui l’entoure est née il y a deux siècles, lors de l’apparition de la Sainte Vierge à Catherine Labouré en 1830. Les ex-voto qui recouvrent murs et piliers témoignent des nombreuses grâces obtenues par le biais de la Vierge Marie. Un exceptionnel lieu de prière et de recueillement …

Geste fort de dévotion, expression d’un merci, mot de gratitude gravé à jamais, l’ex-voto pare chapelles, églises et cathédrales de la reconnaissance éternelle de milliers de fidèles. Propitiatoire lorsqu’il fait suite à l’obtention d’une grâce, gratulatoire quand il appuie une demande ou encore surérogatoire lorsqu’il manifeste simplement de bonnes relations avec le Seigneur ou avec un Saint, l’ex-voto matérialise les sentiments puissants enfouis dans le cœur des croyants. Loin d’être une pratique dépassée, la tradition de l’ex-voto reste encore et toujours vivante de nos jours. Elle se régénère au fil des années et se métamorphose au gré de l’imagination des fidèles. Mais si les maquettes ou les tableaux laissent place parfois aux volants de formule 1, aux maillots de sportifs ou aux médailles militaires, la gratitude ressentie envers la générosité divine reste intacte siècle après siècle. Une reconnaissance immense qu’Exvotodei aime à rappeler à nos cœurs de fervents croyants jour après jour …

Vous aimerez peut-être