Pèlerinage à Lisieux

Pèlerinage à Lisieux, sur les pas de Sainte Thérèse

Octobre 2018 : me voilà partie sur les traces de Sainte Thérèse de l’Enfant de Jésus dans la charmante ville de Lisieux. Un parcours d’intériorité, un chemin à la découverte de la vie monastique, du message et du rayonnement spirituels de Thérèse dans le monde. Une façon de tenter de me nourrir de l’atmosphère unique qui a vu éclore sa spiritualité. Un pèlerinage centré autour de lieux sacrés, fidèles témoins de la foi hors du commun de Thérèse : la Basilique de Lisieux, le Carmel de Lisieux et la Cathédrale Saint Pierre de Lisieux. Une expérience unique que je vous invite humblement à partager avec moi au fil d’un récit rempli de gratitude et d’émotion …

Pèlerinage à Lisieux

La Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

Lieu incontournable de mon pèlerinage, la Basilique de Lisieux domine la ville avec élégance avec son dôme de 90 mètres. Débutée en 1929, elle est consacrée en 1954 et devient le deuxième lieu de pèlerinage français après Lourdes. Elle abrite les reliques de Sainte-Thérèse dans la basilique supérieure ainsi que celles des Saints Louis et Zélie Martin dans la crypte.

Magnifique mise en images du message de Sainte Thérèse de Lisieux, l’édifice me plonge au cœur de son cheminement spirituel à travers ses nombreux vitraux et ses 8000 m2 de mosaïques. Œuvre du mosaïste et maître verrier Jean Gaudin, ces décorations sont l’occasion de ressentir la foi profonde de Sainte Thérèse en l’amour de Dieu et son désir intense d’y répondre pleinement.

Basilique de Lisieux

Les jeux de lumière à travers les vitraux de la Basilique de Lisieux créent une lumière unique qui favorise le recueillement. Un sentiment partagé devant les cinq mosaïques de la crypte qui retracent les étapes clés de la vie de Sainte Thérèse : son baptême à l’église Notre-Dame d’Alençon en 1873, sa première communion à l’abbaye bénédictine de Lisieux en 1884, sa guérison miraculeuse aux Buissonnets en 1883, sa profession en 1890 et sa mort en 1897. Une fois contemplées, je peux me diriger vers la chapelle d’adoration, un lieu de prière où le silence et la paix règnent en maîtres et me permettent d’être guidée au plus près de Dieu.

Le Carmel de Lisieux : espace de silence et de prière

Année 1888 : du haut de ses 15 ans, Thérèse entre au Carmel de Lisieux. C’est dans ces lieux que, durant neuf ans, elle met par écrit sa Doctrine de la Petite Voie, son Histoire d’une Âme. La visite prévue par les carmélites de Lisieux m’incite à ressentir ma venue dans ce lieu de silence et de prière continuelle comme un véritable cheminement vers l’intériorité. Dès mon entrée dans la cour, des phrases de Thérèse inscrites sur les parois de verre me poussent à faire peu à peu abstraction du monde extérieur. Je suis prête à entamer le parcours thérésien, à expérimenter le même paradoxe qu’elle a ressenti, celui de demeurer dans un lieu clos pour pouvoir mieux s’ouvrir au monde. Je suis prête à être accueillie par Sainte Thérèse de Lisieux, à être accompagnée par elle durant toute ma visite …

C’est au fil d’un parcours où les lieux, l’époque et la famille de Sainte Thérèse ont marqué sa vie que je la découvre et que je m’en imprègne peu à peu. Au-delà de son univers personnel, de nombreux films, images et objets illustrent sous mes yeux le rayonnement de Sainte Thérèse dans le monde entier. Un objet touchant entre tous retient mon attention : la croix de la tombe de Sainte Thérèse au cimetière de Lisieux (1910-1923) parée de tant de messages émouvants gravés sur le bois !

En passant la porte d’une de ses cellules, je découvre les objets intimes de son humble quotidien : son habit, son matériel de peinture, ses accessoires de couture, de repassage, de lessive et de jardinage et, surtout, son écritoire.

Dans la salle des ex votos, je partage le sentiment de gratitude ressenti par tant de croyants. Le visiteur peut y admirer des ex votos en marbre ainsi que des présents offerts à Thérèse pour la remercier. On y découvre également l’extraordinaire pérégrination des reliques de Sainte Thérèse qui poursuivent leur parcours à travers le monde entier.

Nourrie de toutes ces informations et témoignages touchants, je suis prête à finaliser ma visite dans un des trois espaces de silence et de prière prévus par le Carmel de Lisieux :

  • La salle de recueillement sobre et épurée propice à l’apaisement et à la méditation : un prêtre est présent, prêt à recevoir nos interrogations, à échanger ou à donner le sacrement de réconciliation.
  • La Chapelle : Thérèse a prié dans ce Saint Lieu ; à notre tour, nous pouvons prier en silence ou participer à la prière des carmélites.
  • La Châsse de Sainte Thérèse : construite pour accueillir les reliques de Sainte Thérèse au Carmel de Lisieux, la Châsse est un lieu de prière et de recueillement pour tous croyants.

La Cathédrale Saint Pierre de Lisieux

Joyaux incontestable de l’art gothique normand, la Cathédrale Saint Pierre de Lisieux impressionne par son architecture exceptionnelle. Mais le visiteur s’y rend également volontiers car c’est le lieu où Sainte Thérèse a participé activement au quotidien de l’Eglise locale durant sa jeunesse. Une plaque de marbre dans le déambulatoire sud témoigne de sa ferveur en marquant l’emplacement où elle assistait en compagnie de son père et de ses sœurs à la grand-messe du dimanche. On y rappelle la date à laquelle Sœur Thérèse reçut de la part de Dieu « la révélation de sa mission » et le « sentiment ineffable » qu’elle ressentit alors : en juillet 1887, à la fin d’une messe, elle comprend qu’elle doit « sauver des âmes par la prière et le sacrifice ».

C’est ici que débute sa vocation missionnaire qui marqua le monde chrétien. Ici que naît la « petite voie » de Thérèse, ce chemin qui permet à tous les croyants d’emprunter le chemin de la confiance dans leur relation personnelle avec Dieu tel un enfant qui se blottit sans crainte dans les bras doux et puissants de son Père.

Vous aimerez peut-être

2 Commentaires sur “Pèlerinage à Lisieux, sur les pas de Sainte Thérèse

  1. Sandy says:

    Bonjour,
    Merci pour votre bel article, j’ai aussi visité la Basilique de Sainte Thérèse de Lisieux et le Carmel de Lisieux, ce fut mon premier pèlerinage. Vos photos sont très belles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *