Mariage catholique

Le mariage catholique : origine, signification et symbole

Véritable institution divine, le mariage chrétien renforce incontestablement le vœu d’amour mutuel en plaçant Dieu au centre du nouveau couple. Mais qu’est ce que le mariage catholique ? Qu’implique cet engagement sacré pris devant notre Dieu tout puissant ? Retour sur les origines de ce mariage religieux, ses fondements bibliques et sa signification. Pour s’aimer dans le bonheur tout comme dans l’épreuve …

Le mariage catholique : une union sacrée

« Revêtez-vous de l’amour (…) le lien de la perfection » – Colossiens 3:14.

Source de grâce, union sacrée, don de Dieu, symbole de l’amour du Christ et de l’Eglise, … : le sacrement du mariage catholique permet à deux êtres d’accueillir l’amour divin au sein de leur union. Une merveilleuse manière d’envisager le couple, l’union sacrée de deux êtres en totale osmose. En donnant une dimension spirituelle à leur mariage, les chrétiens peuvent ainsi bénéficier pleinement de l’aide de Dieu pour honorer leur engagement. Une aide unique et inestimable. Une aide sans équivalent.

Le mariage chrétien : origine biblique et conditions religieuses

mariage catholique

Il ne faut pas attendre longtemps avant de voir apparaître l’institution du mariage dans la Bible. En effet, dès le livre de la Genèse, le récit de la création de l’homme et de la femme est scellé par cette proclamation poétique et retentissante : « ils ne sont plus deux, mais une seule chair ». Preuve de l’importance de cet épisode biblique, notre seigneur Jésus Christ évoquera ce passage du livre de la Genèse avec solennité, concluant avec profondeur sur le caractère indissoluble du mariage chrétien : « ce que Dieu a uni », autrement dit les deux époux, « l’homme ne doit pas le séparer » (Matthieu 19 : 6). Le respect profond montré par Jésus envers le mariage allait être à l’origine du sacrement du mariage, ce dernier étant inscrit au XIIIe siècle dans la liste des 7 sacrements.

Institution sacrée, le mariage catholique est soumis à diverses conditions, gages de sa valeur et de son caractère divin. Ainsi, pour se marier dans une église, il faut :

  • Etre baptisé : une « dispense de disparité de culte » peut néanmoins être accordée lorsqu’une personne non chrétienne désire se marier avec une personne baptisée et s’engage à être en accord avec les principes fondamentaux du mariage chrétien et à respecter la foi du conjoint.
  • Ne pas être déjà marié à l’église : le lien sacré du mariage chrétien ne peut être rompu par un divorce.
  • Prendre l’engagement de faire baptiser ses enfants et de leur offrir une éducation chrétienne.

La dimension symbolique du mariage religieux à l’église

Si l’empreinte divine est clairement visible dans le mariage chrétien, c’est aussi par sa dimension symbolique. En effet, dans sa lettre aux Ephésiens, Saint Paul évoque la nature supérieure du mariage chrétien, ce « mystère (…) de grande portée » et affirme « qu’il s’applique au Christ et à l’Eglise » (Ephésiens 5 : 31).

Au-delà de ces deux êtres formant « une seule chair » se profile donc une réalité spirituelle supérieure, celle de l’amour du Christ pour son Eglise. Dans cette symbolique, le mari représente le Christ et l’épouse représente l’Eglise.

Le mariage catholique : un chemin exigeant

Dès la célébration du mariage au sein de l’Eglise Catholique, les époux se voient directement impliqués dans la construction de leur mariage et de sa pérennité. En effet, ce sont eux les ministres de ce sacrement, ce dernier étant réalisé lors de l’échange de leurs consentements mutuels devant un prêtre ou un diacre. Se conférer mutuellement le sacrement, quel beau départ offert au couple chrétien !

Engagement pris solennellement devant Dieu, le mariage catholique est un sacrement qui implique plusieurs exigences : promesse de fidélité entre les deux conjoints, engagement indissoluble et fécondité. Don de Dieu aux époux, ce sacrement peut être honoré en puisant dans la force divine, en se laissant guider par la lumière de l’Esprit Saint.

Le mariage catholique se révèle donc un chemin exigeant qui nous fait grandir. Un chemin qui nous aide à dominer nos tendances égoïstes. Un chemin qui nous apprend à mieux aimer. A nous rapprocher au plus près de l’amour divin.

mariage catholique