La Croix de Jésus Christ

La Croix de Jésus : aux origines d’un symbole chrétien incontournable

3 mai 326, sous l’ordre de Sainte Hélène, la mère de l’empereur Constantin, des fouilles sont entreprises sur la montagne même du Calvaire. La Croix qui servit au supplice de Notre Seigneur Jésus Christ est découverte. La vrai Croix de Jésus. La Croix du Sauveur. Emplis de foi et de reconnaissance, les chrétiens ressentent alors un bonheur très particulier à posséder un fragment de cette Croix si précieuse. Un culte spécial est rendu à cette pieuse relique, symbole de la dévotion ressentie pour celui qui est mort sur la Croix.

Oui, la Croix de Jésus, à cause du souvenir qu’elle rappelle, mérite tout notre respect et notre vénération. Retour sur le récit de la Passion du Christ, sa signification et la symbolique profonde qu’il inspira à tous les chrétiens sous la forme de la Croix de Jésus

La Croix de Jésus : une invitation à méditer sur la Passion du Christ

Contempler la Croix du Christ, c’est songer avec émotion au témoignage d’amour que Dieu fit à chacun de nous en laissant mourir Jésus … Contempler la Croix du Christ, c’est sentir son cœur s’emplir de reconnaissance envers Jésus en repensant à sa tête couronnée d’épines, ses pieds et ses mains percées de clous, … Contempler la Croix du Christ, c’est désirer de toute son âme s’attacher à son Sauveur et se placer sous son entière protection … Et si l’on méditait à nouveau sur le récit de la Passion du Christ pour nous imprégner pleinement de la symbolique extraordinaire de la Croix de Jésus ?

La dernière célébration de la Pâque entre Jésus et ses apôtres

Jeudi Saint, au soir. Notre Seigneur institue l’Eucharistie en célébrant pour la dernière fois la Pâques avec ses apôtres. À la tombée de la nuit, le groupe se retire au Jardin des Oliviers. Profondément ému par la mission qu’il doit accomplir, Jésus prie intensément. Une sueur de sang s’écoule de son visage tant ses supplications sont ardentes. Jésus a déjà été livré par Judas aux Pharisiens qui se sont empressés de l’accuser de sédition auprès des autorités romaines. Le Christ en est pleinement conscient.

Les soldats romains arrivent bientôt. Ils se saisissent du Christ et l’emmène chez le grand prêtre Caïphe. La nuit s’écoule lentement. Jésus subit insultes, crachats et soufflets.

Chez le gouverneur romain Ponce Pilate

Vendredi Saint, au matin. Jésus est conduit chez Ponce Pilate. L’homme puissant le reconnait innocent mais, sous la pression de la foule, n’ose pas l’absoudre. Il tente de résoudre le problème en envoyant Jésus chez Hérode, le roi de Galilée. Harcelé de questions et de moqueries, Notre Seigneur reste digne et imperturbable même lorsqu’on l’habille de la robe des insensés. Hérode n’ayant pu arriver à ses fins le renvoie à Pilate.

Le gouverneur tente alors d’apitoyer la foule sur le sort du Christ en le soumettant à de cruels supplices. Après avoir été flagellé, Jésus est présenté à l’extérieur un roseau à la main et une couronne d’épines sur la tête. Une manière de se moquer de ce soi-disant roi … La réaction de la foule est impitoyable : elle demande à grands cris la mort de Jésus. Après une dernière tentative pour sauver Jésus, Pilate leur abandonne Jésus pour être crucifié.

La montagne du Calvaire

Notre Seigneur est chargé d’une lourde croix. Il chemine hors de la ville vers la montagne du Calvaire. Il est midi. Jésus est crucifié entre deux malfaiteurs. Après trois heures d’agonie, le Christ expire en jetant un grand cri et en prononçant ces derniers mots : « Tout est fini ».

L’événement est marqué par des manifestations extraordinaires. Le soleil s’obscurcit dans le monde entier. Le terre tremble. Les rochers se fendent. Des morts ressuscitent et proclament dans toute la ville sainte que la Rédemption a été accomplie.

De l’humanité déchue à la Croix de Jésus : le mystère de la rédemption

Particulièrement émouvant, le récit de la Passion du Christ rappelle aux chrétiens les souffrances ressenties par Notre Seigneur pour racheter tous les hommes. Oui Jésus Christ mort sur la Croix constitue la réponse à un problème : celui du péché d’Adam, celui de l’humanité déchue, et de la nécessité de trouver un médiateur assez grand entre le ciel et la terre pour expier cette grave offense et apaiser le ciel. Un simple homme pécheur n’aurait pu assumer ce rôle.

Notre Seigneur est donc venu sur Terre. Il a pris l’apparence d’un homme. Il a assumé la responsabilité de la race humaine. Par son travail, par ses prières, par ses souffrances, par sa mort. Voilà tout ce qu’implique le symbole du crucifix, de la Croix de Jésus.

Ce rachat de l’humanité par Notre Jésus Christ mort sur la Croix, c’est là ce que l’on nomme le mystère de la rédemption. Et la Croix de Jésus en est le glorieux instrument …

Comment ne pas comprendre alors la dévotion profonde suscitée par la Croix de Jésus ? Ce symbole sacré est tout à la fois une Croix salutaire, un trésor de grâces, un refuge pour les pécheurs, une clef ouvrant sur le Paradis, … Le chrétien s’y attache sans condition, avec ferveur, tout comme le Christ s’est attaché à la Croix par amour pour lui.

La Croix de Jésus : un pendentif précieux symbole de l’amour du Christ

Combien est grande et précieuse la Croix de Jésus ! La porter à son cou, près de son cœur, au quotidien, c’est posséder un trésor inestimable qui nous élève vers les hauteurs. Parce que la Croix est la Gloire du Christ. Parce que la Croix est le trophée de la victoire du Dieu Tout-Puissant face au diable. Parce que la Croix est le Salut du monde entier.

Garder l’image de Jésus crucifié au plus près de nous, voilà une belle façon de montrer l’amour profond que nous ressentons pour Notre Seigneur ! De faire de lui notre protecteur et notre modèle au quotidien. C’est certain, à la vue de la Croix de Jésus ne peuvent naître que des belles pensées, des inspirations salutaires et de généreux desseins …

La Croix de Jésus nous plonge dans tant de méditations sublimes ! Le récit de la passion du Christ, la signification du mystère de la rédemption pour chacun d’entre nous, la victoire triomphante de Dieu sur le diable, … Impossible pour un croyant de se passer de ce symbole sacré qui résume toute sa foi dans le salut rendu possible par le sacrifice de Notre Seigneur Jésus Christ ! Oui, gardons la Croix de Jésus constamment près de nous en signe d’amour et de dévotion pour celui qui a tant souffert pour nous.

Crédit photo : © Fotolia – Renáta Sedmáková | exvotodei

Les Croix de Jésus à découvrir dans la boutique